Ah... vous revoilà !

Publié le par Jimmy

Je vous en prie, prenez place. Un tasse de café ? Lait et sucre ?
Non, ce fauteuil en cuir est bien plus confortable. Et puis, si je me tourne de ce côté, vous serez face à moi.
Oui, après quelques mois à bosser sur une nouvelle de SF pour un appel à texte déniché sur le Net ; après l'avoir laisser reposer, décanter un petit moment, je me suis finalement rendu compte que la deadline avait été repoussé au mois de mai de l'année prochaine. A savoir 2012.

Ainsi j'ai encore le temps de la peaufiner, de retirer ce qui encombre et de n'en garder que la crème.
Et comme je ne peux pas rester sans manipuler tout ce néant dans lequel je nage, mon esprit s'est mis en branle dès mon réveil, ce matin et j'ai commencé à penser à une histoire... Je n'ai encore rien écrit. Seulement quelques fragments de notes.

Le titre de l'histoire m'est apparu assez rapidement ; ça ne m'a pas prit plus d'une fraction de seconde puisque je l'avais consigné dans un recoin de ma tête sans vraiment savoir qu'il s'agissait du titre de cette histoire-là. Flottant là-haut, attendant que je l'appelle.
J'ai pêché le prénom du personnage quelque part entre le canapé de mon salon et mon bureau pas plus tard que cet après-midi.
La trame est là, encore un peu bancale mais le squelette est déjà bien visible. Je ne doute pas de sa réalisation. Mais comme pour toute chose créer du néant : il faut la laisser s'installer, prendre forme.
Une histoire que je destine aux Editions Malpertuis ; car je sens que l'histoire qui veut naître à travers moi tourne doucement vers le fantastique.

Bien sûr que je vous tiendrais au courant. Vous savez que ma porte est toujours ouverte ; même si elle ferme mal.
Couvrez-vous, il fait froid dehors.

Jimmy.

 

 

Publié dans Heureuses visites

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article