Autre retour sur une nouvelle

Publié le par Jimmy

En plus de Lilian, il y a un autre écrivain que j'admire et avec qui je corresponds depuis bientôt un an et il s'agit d'Eric Nieudan. Comparse dublinois qui pendant un temps a vécu à Metz, non loin de chez moi. Je lui avais soumi une courte nouvelle que je destinais à un concours local mais faute de temps, je n'avais pu y mettre ma dernière touche et je ne l'avais finalement pas envoyé. Je lui avais tout de même soumise ainsi qu'à Lilian pour voir si je n'avais pas perdu la main pendant tout le temps que j'avais arrêté d'écrire. Et excepté quelques fautes, la nouvelle se tient, la fin a plu et il ne me manque qu'une poignée de retouches avant de pouvoir la soumettre à un magazine.

Pour ce qui est de mon roman, il avance toujours. J'essaie de rassembler mes idées et d'aller à l'essentiel. Disons que si je parviens à mener ce livre à bien, il sera pour moi mon roman d'apprentissage. Celui par lequel je rentrerais à pieds joints dans la littérature. Celui par lequel je vais essayer de distiller une vision assez personnelle du monde dans lequel je vis et que je lègue à mes enfants...

Dans un sens, je me dois de le rendre un peu en meilleur état que je ne l'ai eu moi-même. C'est la moindre des choses. Un peu comme lorsqu'on va dans des toilettes publiques et que l'on "nettoie" les porcheries des autres. C'est sur, c'est pas notre boulot mais ça contribue à améliorer le peu qu'il est encore possible de sauver. En tout cas c'est ainsi que je vois les choses. Et puis vaut mieux avoir une vision, même si elle semble "idiote" pour les autres que de ne pas avoir de vision du tout.

A bon entendeur :)

Publié dans Ressenti du moment

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article