It must flow...

Publié le par Jimmy

J'pensais pas que ça irait aussi vite. L'histoire devait être orientée plutôt fantastique et là... brusque virage à 180° !!

De la SF. Holy shit ! Depuis que je tiens ce blog, j'essaie d'en faire et jusque-là je n'arrivais qu'à faire des spooky stories à la Stephen King, Joe Hill...

Je m'y suis mit par petite touche tout au long de la journée. Et ça grossissait encore et encore... et encore.En parallèle, j'écoute des chansons des Foo Fighters. Je mate des interviews.

J'en suis à 7047 caractères soit à peu près l'équivalent d'une bonne page 3/4... presque deux pages. C'est sûr ça fait pas lourd dis comme ça mais si dans ces 7047 caractères, les phrases qu'ils forment sont béton... alors je n'aurais pas perdu mon temps.

C'est quand même quelque chose, lorsqu'on clique sur "Enregistrer", que l'on ferme le document. Que l'on pousse sa chaise en soufflant. Que l'on retire le casque de ses oreilles et de se dire : "Wow. Je trouve ça bon".

C'est peut-être prétentieux mais des fois ça a du bon.

Puisse le vent de la création toujours souffler et me pousser loin des rivages de la platitude.

 

All my life i've been searching for somethin',

somethin' never comes

never lead to nuthin'

Publié dans Ressenti du moment

Commenter cet article