Une chose importante oubliée

Publié le par Jimmy

Hier soir, je me suis rendu compte d'une chose que j'avais déjà réalisé il n'y a pas si longtemps.
Et c'est John Irving qui m'a aidé dans cette démarche.
Je bute pour le concours de nouvelles Skyprods. Deux nouvelles produites sans que je sois pleinement satisfait. Il y a une raison à cela.
Lorsque j'usais mes fesses sur les bancs de l'école, je n'arrivais pas à me hisser au niveau de mes camarades.
A chaque interrogation, j'échouais. Non sans avoir révisé. Je m'étais même battu avec mes cours pour qu'ils rentrent enfin dans ma tête que je puisse les recracher le moment opportun. Mais ça se produisait à chaque fois.
Lorsque je me suis mis à penser sur mes jeunes années, pour tenter de savoir là où je m'étais planté : j'ai su où. Je ne parvenais pas à briller à l'école car les thèmes des questions étaient imposés ! Mon esprit ne pouvait tout simplement pas s'exprimer parce qu'il se sentait "limité".
Le problème s'est posé à nouveau lorsque je me suis mis à écrire et que j'ai essayé d'envoyer mes productions. Mais une fois encore, ça ne fonctionnait pas. Le thème imposé, j'échouais systématiquement.

Et hier soir, je regardais des interviews sur Youtube - ça me débloque parfois - et je suis tombé sur une vidéo de John Irving. En promo pour son bouquin "Dernière Nuit à Twisted River". Il parlait du fait que pour lui, il fallait qu'il trouve la dernière phrase de son livre pour qu'il puisse démarrer son roman. Et là ça a fait tilt ! Nous avons chacun notre manière de fonctionner. Je ne produis rien de bon lorsque ça m'est imposé. C'est un fait. Je me focalise trop dessus et du coup ça se ressent dans mes écrits.

C'est pour cette raison que je ne concourrais pas pour Skyprods. Le format ne me convient pas. Trop étriqué. Mes histoires ont besoin d'un panorama assez large, que je puisse respirer à mon aise et laisser la nouvelle grandir comme elle le souhaite.
Je vais écrire cette histoire de voyageur mais à ma manière et d'après MON format.
Car c'est ainsi que je fonctionne.

Publié dans Ressenti du moment

Commenter cet article