Voie de salut

Publié le par Jimmy

Aujourd'hui s'annonçait comme les trois jours précédents : chaotique du point de vue écriture.
J'ai posté un article et une page sur mon blog... Page qui, sans le savoir, fut salutaire pour moi.
Lors de ma phase de rédaction frénétique où j'ai pondu deux nouvelles, j'écoutais en boucle les titres des Foo Fighters. Tous. Avec une attention toute particulière pour Wasting Light leur dernier album. En parallèle, je regardais sur Youtube, leur reportage en VO, Back and Forth (dont le lien est plus haut dans ce post). Et sans m'en rendre compte, tout en suivant le reportage ouvert dans une fenêtre, j'ouvris la page OpenOffice contenant la nouvelle dont le code-name est "Chargeâme". Et ce fut... comme une catharsis. Sans vraiment y faire attention, une phrase m'est venue. Puis une seconde. Le "déclic" s'était enfin produit. Ma prose semblait de retour ; mon esprit mettant de côté les choses qui me contrariaient.
4882 caractères.
Ca a l'air de rien comme ça. Mais pour quelqu'un qui vient de passer trois jours sans écrire une ligne, c'est une délivrance (et je ne veux pas d'air de banjo en fond sonore, merci !). Je n'ajouterais qu'un grand MERCI à Dave Grohl, qui, une fois de plus, m'a sauvé la mise. Thanks dude !

Publié dans Ressenti du moment

Commenter cet article