Le Costume du mort (Heart-shaped box)

 

Heart-shaped box. Titre original d'un livre de Joe Hill.

Pour les fans de Nirvana, impossible de ne pas songer au titre d'une de leur chanson dont l'auteur s'est inspiré pour le titre de son bouquin. Pour ma part, ça partait déjà très bien.

Bon après, on lit la quatrième de couverture... En gros ça cause d'une star du rock vieillissante qui collectionne des objets étranges : corde de pendu, le dessin d'un tueur en série etc. Là déjà, on glisse un doigt glacé dans le lac de l'imaginaire de l'auteur - dont le nom pour le moment ne me parle pas des masses - et je me dis "pourquoi pas ?". Attendons de voir comment l'histoire se développe.

Ca cause de rock - ma came musicale de prédilection - et en plus ça se dirige lentement vers le bizarre, l'étrange. Là j'me dis : banco ! C'est CE bouquin que j'dois lire. C'est fait pour moi. Et puis le perso central a quand même pour prénom : Judas. Bon on a beau savoir par la suite que c'est un pseudo, ça en jette quand même.

Allez mon p'tit Joe Hill, je lâche du fric pour ta pomme alors t'as tout intérêt à m'en mettre plein la tronche !

 

Pour ce qui est de l'histoire (dont je ne dévoilerais pas l'issue ici, chuis pas un annabac vous avez qu'à lire le livre !!!), l'assistant de Judas sillonne le net à la recherche d'artéfacts bizarres en tout genre et tombe sur le costume d'un mort qu'il s'empresse d'acheter. Quelques jours passent et une boîte noire en forme de coeur (d'où le titre en VO du livre) arrive au courrier avec à l'intérieur le fameux costume. Sauf que dans ce costume a survécu le fantôme de son propriétaire... Wow ! Pour couronner le tout, en plus d'apercevoir le spectre un peu partout dans son immense ranch, le fantôme semble bien connaître celui qui vient de s'offrir son costume. Manifestement, ils se connaissent. Et là on se dit : ouais mais d'où ils se connaissent ? Un vieux pote vétéran de guerre ? Un type qu'il a liquidé et a qui il devait du blé ? Que nenni !!! Pour ceux qui liront le bouquin, vous serez sur le cul. Nan, nan j'vous dirais rien...

 

Bon, pour ceux qui pense que ça va être un resucé de Shining du grand KING et que ça va se passer uniquement dans le grand ranch du vieux Judas - qui avec sa longue barbe ressemble à un des ZZ-Top - alors vous vous mettez le doigt dans l'oeil. Après la destruction du costume, le suicide de l'assistant de Judas et le début de démence de la nana avec qui il partage son lit - ajoutons tout de même à cela le "pouvoir" qui se dégage de l'ombre de ses deux chiens baptisés comme le chanteur et le guitariste d'AC/DC - ils se mettent tous deux en route vers la Floride, l'endroit d'où a été expédié le fameux costume. Là le bouquin prend un virage intéressant genre "road-trip" ce qui fait un bien fou au lecteur. C'est que ça filait la nausée de rester cloîtrer dans ce ranch-là !

 

J'espère qu'avec ça, je vous ai donné envie de lire ce bouquin...

Ah ouais, j'oubliais : Joe Hill est le pseudo de Joseph Hillstrom KING. LE fils de Stephen KING.

 

Hey ! Wait ! I've got a new complaint...